UX : l’importance de l’UX dans un projet web

Faisant partie intégrante du web design, l’UX encore appelé expérience utilisateur occupe une place de choix. À ce titre, une entreprise qui élabore la stratégie marketing de son site internet effectue un audit de l’UX. Une fois réalisé, l’audit permet de repérer les éventuelles erreurs et d’y apporter les corrections nécessaires pour optimiser l’expérience utilisateur. De ce fait, les visiteurs de ce site internet bénéficieront d’une expérience utilisateur positive. Toutefois, l’amélioration de l’expérience utilisateur nécessite la possession de compétences nécessaires, et la connaissance de certaines clés.

l'importance de UX

Comprendre l’expérience utilisateur ou UX design

Lorsque l’on parle d’expérience utilisateur, il s’agit de tous les aspects qui contribuent à rendre agréable la navigation du visiteur d’un site internet. Parmi ceux-ci, il faut distinguer :

  • L’ergonomie ;
  • La facilité d’utilisation ;
  • L’interaction ;
  • Le design de l’interface ;
  • L’accès facile aux informations, etc.

Dans le but de susciter des émotions positives chez l’internaute, une attention particulière doit être portée sur chacun de ces éléments. Ainsi, le designer UX a pour mission d’établir un parcours client clair, fluide et qui convertit bien.

Le succès d’une entreprise ne repose plus uniquement sur le produit ou le service qu’elle propose. De nos jours, le concept d’expérience utilisateur (UX) a pris une importance capitale. Et pour cause, les internautes exigent désormais une navigation fluide lorsqu’ils visitent un site web.

Qu’entend-t-on par UX ? Quelle est son importance dans un projet web ? Comment améliorer l’UX de votre site web ? Découvrez l’essentiel à savoir sur l'une des composantes majeures du référencement naturel.

L’UX, de quoi s’agit-il ?

UX ou « User eXperience » est traduit en français par « Expérience Utilisateur ». Il ne s’agit pas d’un concept récent puisque le terme existe depuis les années 1990. Pour Donald Norman, professeur en sciences cognitives, « l’UX englobe tous les aspects de l’interaction de l’utilisateur final avec une entreprise, ses services et ses produits ».

Autrement dit, l’UX peut être défini comme l’ensemble des émotions ressenties par un utilisateur. Ses émois sont pris en compte qu’il soit face à une interface, un service ou un produit donné.

Designers qui étudient l'expérience utilisateur d'un site web.

L’UX pour améliorer son site et réussir son projet web

Quand bien même un produit ou un service est de qualité, l’optimisation de l’UX est indispensable pour réussir un projet web. L’objectif est avant tout de maximiser l’expérience et de fidéliser les clients. Un audit de site web vous aidera à comprendre les enjeux.

Un internaute satisfait de sa première expérience sur votre site aura plus de chances de revenir. Il pourra même se transformer en un ambassadeur de votre marque.

Un UX bien travaillé assure également un meilleur taux de conversion. Les visiteurs, satisfaits de leur expérience sur votre plateforme, prendront le temps d’y chercher les services ou produits qui les intéressent.

Bien entendu, vous profiterez par la même occasion d’une optimisation de votre image de marque. Grâce à une bonne expérience vécue sur votre site, les internautes regarderont votre entreprise d’un bon œil. Ils n’hésiteront donc pas à la recommander à leurs proches et connaissances. Ce type de campagne (gratuit) contribuera à améliorer la visibilité de votre site internet, son référencement naturel et la maîtrise de vos coûts.

Les éléments UX à considérer lors de la création d’un site web

Création d'un site web

L’UI (User Interface) se concentre sur la seule conception de l’interface graphique d’un site web. Il n’est pas à confondre avec l’UX qui consiste en une approche plus globale. L’expérience utilisateur inclut aussi bien l’aspect esthétique d’un site web que les éléments sous-jacents qui contribuent à son fonctionnement. Tout doit être orchestré pour répondre aux besoins des internautes.

Pour que cela soit possible, Jesse James Garrett, programmateur informatique et UX designer, a identifié cinq éléments classés par niveau. Pour une expérience utilisateur réussie, ces divers éléments sont à considérer au moment de la création d’un site internet. Les voici :

  • Stratégie. Élément primordial de la création de site web, la stratégie consiste à prévoir, à identifier et à définir les besoins et attentes des internautes. C’est également à ce stade que vous devez définir vos objectifs business. Il en est de même pour les sujets que vous aborderez sur votre site.
  • Envergure. Quels contenus allez-vous proposer sur votre site web ? Quelles spécificités fonctionnelles y seront disponibles ? Quelles seront les priorités de votre plateforme ? Voilà les questions auxquelles vous devez répondre lors de cette seconde étape.
  • Structure. Vous établissez ici l’architecture de l’information à afficher sur votre site internet. L’idée est d’avoir une vue globale du site et des interactions fonctionnalités-utilisateur.
  • Squelette. On passe ici des idées à la concrétisation. Vous devez désormais répartir les éléments préalablement définis sur les pages de votre site. Procédez également à la création des designs d’interface, de navigation et d’information.
  • Surface. C’est ce que les utilisateurs voient en premier lorsqu’ils arrivent sur votre site internet. Il s’agit de l’aspect extérieur de votre site.
expérience utilisateur

L’expérience utilisateur, au coeur de l’algorithme de Google

La principale préoccupation d’un moteur de recherche, tel que Google ( Outre engranger des bénéfices colossaux) est l’utilisateur. On peut même dire que c’est son principal client.

Abordons un moment, le point de vue d’un moteur de recherche qui cherche à proposer à son client ( l’internaute qui peut arriver sur votre site et se transformer en prospect) le meilleur contenu possible en relation avec sa requête. Une requête est un mot , une phrase, ou une question tapée dans la barre de recherche. Contrairement aux idées reçues, Google a l’intelligence d’une amibe, le moteur ne fonctionne qu’avec des algorithmes (et non UN algorithme comme souvent entendu) qui prennent en compte plus d’un millier de paramètres.

Quels sont les critères de l’expérience utilisateur pour un moteur de recherche?

Réponse simple : Les mêmes que vous et moi ! Quand nous cherchons une information sur Google, on s’attend à avoir un contenu qui répond partiellement ou entièrement à notre besoin d’information. On s’attend, au début du 21 ème siècle, à ce que la page se charge très rapidement. On est vraiment loin de l’époque des modems 56K avec la page Yahoo qui se charge en 3 minutes. Nous vivons dans un monde où tout va très vite. Avec le temps nous sommes devenus moins patients et plus exigeants. Si nous désirons des informations, ou voir quel site internet vend la paire de chaussure qu’on recherche, on veut la réponse immédiatement.

Alors, on est devenu bien plus exigeants ces dernières années, non seulement on veut l’info tout de suite, que ce soit sur notre PC, Mac, ou mobile, mais en plus on veut que ce soit agréable à regarder. Le design, l’ergonomie, couleurs des sites web vont faire qu’on se sent bien ou pas sur le site, et cette sensation va influer sur notre comportement.

On rentre dans la notion de neuromarketing.

Comment un moteur de recherche peut analyser l’UX d’un site web?

Tout simplement en analysant le comportement des internautes. Avec son navigateur Chrome, il est capable de recueillir un tas de données sur le comportement des utilisateurs. Combinées à certains algos, Google est capable de différencier un site de qualité, d’un mauvais site.

UX d'un site web

Comment déterminer si votre site est qualitatif

Comme Google, vous avez des outils, des données que vous pouvez croiser pour comprendre les comportements de vos utilisateurs. Il existe plusieurs outils à votre disposition pour faire une analyse. En voici quelques-uns.

Search console

Outil à impérativement avoir pour chaque site, la search console ne vous dira pas si votre design est beau, si votre menu est pertinent, si vos photos sont de qualité ou pas. Vous aurez un ensemble de données techniques qu’il faudra interpréter. Vous trouverez des données telles que :

> la couverture : Vous pouvez voir le différentiel entre le nombre de pages présentes dans votre site et le nombre de pages indexées par le moteur de recherche. Si vous avez toutes vos pages indexées, c’est déjà un bon signal. Si, sur 100 pages, seulement 20 sont indexées, vous pouvez déduire que votre site a un ou des problèmes. Il présente aussi un ensemble deux tableaux reprenant les signaux webs essentiels, données issues de son navigateur Chrome. Si toutes vos pages sont dans le rouge, dites vous que pour le moteur de recherche, l’expérience utilisateur que vous offrez à vos visiteurs est mauvaise. C'est un indicateur qui devrait vous encourager à analyser le temps de chargement de vos pages et optimiser le temps de chargement jusqu’à avoir une vitesse acceptable.

Search console

> L’expérience : Google reprend, dans la search console l’ergonomie mobile, donc analyse si l’ensemble des pages webs de votre site a une compatibilité avec les mobiles, qui est aujourd’hui le minimum pour exister sur la toile.

> Action manuelle et problème de sécurité. Si vous avez abusé de techniques interdites par Google, par exemple en tentant de manipuler les résultats SEO, votre site peut avoir une pénalité manuelle. La cause est brièvement expliquée dans la description. Si Google juge que votre site spam son index, donc qu’il n’est pas qualitatif pour les internautes, vous avez de sérieux problèmes.

Au même titre que si votre site est hacké, Google considère que c’est un risque pour ses visiteurs et vous avez intérêt à mettre une action rapide pour régler le souci, sinon votre visibilité va souffrir sérieusement.

Analytics

Service gratuit de Google également qui renvoie un tas de données intéressantes, exploitables par un service marketing ou seo. Il va de soi, qu’une analyse sur un échantillon de 10 K visites est plus pertinent que de faire une analyse sur 100 visites.

Analytics

En terme de comportement, il est possible d’avoir des informations comme le taux de rebond, le nombre de pages par session, la durée moyenne des visites et le taux de conversion. Dans l’analyse du comportement, il est possible d’avoir des statistiques sur toutes les pages du site. On voit rapidement les pages sur lesquelles les utilisateurs passent du temps, les articles de blogs qui sont plus populaires que d’autres. Par exemple prenons une URL d’un article de blog qui a un temps moyen passé sur la page de 2minutes 30, un taux de rebond de 35 %, on peut en déduire que l’expérience utilisateur ( tant au niveau technique que contenu est bonne) Prenons à contrario, une page qui a une moyenne de 15 secondes de lecture et un taux de rebond de 95 %, on peut déduire que cette page a un souci. Qui peut être technique ou éditorial. Imaginez que la page est trop lourde et prend plusieurs secondes à charger, beaucoup d’internautes quitteront le site sans attendre le chargement de la page. Ou un autre exemple : le titre qui apparaît dans les serps ne correspond pas du tout à la recherche de l'utilisateur peut donner ce type de résultat. Ces données doivent être analysées de façon croisée avec le plus de datas possible pour ne pas arriver à des conclusions erronées qui amèneraient des actions inutiles. Il y a également dans l’outil, le “flux comportement”, qui reprend en quelque sorte le parcours utilisateur, page d’entrée, page de sortie, le % de sortie de chaque page. Là aussi le service marketing ou votre agence peut identifier des pages à améliorer, soit pour améliorer la rétention, un funnel de vente, et du coup la conversion. De là, on peut également déduire, des problèmes de design ou ergonomie éventuels. Il est possible d’analyser également, par exemple, les statistiques par navigateur. Imaginons pour Chrome et Safari, un taux de rebond entre 30 et 40 % et une durée moyenne de cession entre 2 minutes et 2 minutes 30. Si on voit que pour internet explorer, ( avec un nombre de visites représentatif bien sûr) que le taux de rebond est de 85 % et la durée moyenne de 35 secondes, on peut déduire que l'expérience utilisateur du site depuis ce navigateur est mauvaise. Ce ne sont que des exemples simples, il est possible de réaliser des analyses bien plus poussées.

Analytics dashboard

Outils de suivi des utilisateurs

Il existe des outils qui permettent d’enregistrer le parcours utilisateur. Prenons le cas de Hotjar ou Smartlook par exemple, qui permet de voir des sessions d’enregistrement de visiteurs, et leur comportement réel, celà permet de mettre en lumière des problèmes évidents en terme de design, ergonomie, conception, navigabilité, menu. On peut facilement voir comment vos clients se dirigent dans votre site, s’ils trouvent l’information rapidement, s’ils tournent en rond. C’est souvent l’occasion de mettre en place l’une ou l’autre action pour faciliter par la suite le parcours de vos clients et du coup, l'expérience utilisateur. Mettre plus de “calls to action” pour augmenter la conversion, mettre en avant un service plutôt qu’un autre etc etc..

Conclusion

Vous comprenez maintenant l’intérêt de l’UX dans un projet web. Évidemment, vous pouvez définir et réaliser vous-même la stratégie d’amélioration de l’expérience utilisateur de votre site. Mais pour une stratégie efficace et un résultat garanti, mieux vaut faire appel à un expert UX Design ou à une agence, consultant qui peut vous donner des conseils pour la mise en place d’actions dans le but d’améliorer l’expérience utilisateur.